Rencontre avec Michèle Kergosien, chargée du conseil architectural à la DGCA (Direction générale de la création artistique).

Ivry-sur-Seine CDN, perspective intérieure - Photo © Rouvert-Ravaux-Clément

Ivry-sur-Seine CDN, perspective intérieure – Photo © Rouvert-Ravaux-Clément

Quels sont les grands chantiers du ministère de la Culture en termes d’architecture et de scénographie des lieux du spectacle vivant ?

Michèle Kergosien : Actuellement les programmes importants du ministère sont moins visibles mais tout aussi essentiels. Les deux grands édifices, la Philharmonie de Paris et la Maison de la Radio achevés, les projets et les réflexions se tournent vers les réhabilitations, l’accessibilité et la mise en sécurité des théâtres.

Actuellement, à Paris, les deux grands chantiers directement pilotés par le ministère sont la réhabilitation et la restructuration du Théâtre national de Chaillot et la mise en sécurité et accessibilité de l’Opéra Comique. Le Théâtre de Chaillot subit une réelle transformation. L’articulation proposée par Vincent Brossy pour les fonctionnalités et les circulations des décors, des personnels, des publics et des artistes donne la priorité à la fluidité des circulations dont le point d’orgue est la réalisation d’une circulation verticale centrale permettant d’alimenter l’ensemble du théâtre ; la salle Gémier va être complètement refaite pour devenir une salle transformable.

D’autres projets d’amélioration sont engagés comme au Centre national de la danse qui avait bénéficié d’une très belle restauration par Antoinette Robain et Claire Guieysse. La nouvelle directrice, Mathilde Meunier, souhaite retrouver une fluidité au niveau de l’accueil au regard de son projet artistique. Des salles de répétition pour le Théâtre de la Colline sont pourvues grâce à la réhabilitation d’un bâtiment à proximité, rue des Prairies, par l’architecte Maria Godlewska. Nous poursuivons par convention tripartite ASTP, État, Ville de Paris à aider les théâtres privés de la Ville de Paris pour les travaux d’accessibilité et de mise en sécurité.

Nous continuons à soutenir des réflexions plus ambitieuses comme celles menées par Didier Fusillier sur le site de la Villette notamment sur le réaménagement de la Halle aux cuirs comme un incubateur de projet artistique.

Le ministère de la Culture et de la Communication s’est fixé des objectifs :

– Un élargissement du public avec une réflexion sur les nouveaux publics ;

– Des actions en direction de la jeunesse ;

– Une présence dans les régions.

 

Du même auteur

Dans la même catégorie

Archives de l’AS

Revue AS – N°238 Août 2021

  Sommaire En couverture Trame support destinée au plancher niveau bas – Photo © Christophe Raynaud de Lage Actualité et réalisations Actualité et réalisations• Note

Lire l'article