Pour la création de Richard III – Loyaulté me lie au Théâtre de l’Union à Limoges, Jean Lambert-Wild se fait metteur en scène-acteur-scénographe, tout en un. Mais il partage ce projet hautement transdisciplinaire avec un graphiste-scénographe (Stéphane Blanquet), un céramiste-styliste (Christian Couty) et un artiste visuel numérique (Wayne Ashley).

Richard III - Loyaulté me lie de William Shakespeare - Photo © Tristan Jeanne-Valès

Richard III – Loyaulté me lie de William Shakespeare – Photo © Tristan Jeanne-Valès

De création en création, Jean Lambert-Wild balade son personnage de clown blanc en pyjama sur les scènes de théâtre et au-delà. Son Pierrot personnel l’a conduit jusque dans le ventre d’un Airbus réservé aux vols hyperboliques qui mettent le corps en apesanteur. C’est en 2013 qu’il traversa ces sensations hautement déstabilisantes qui valent aujourd’hui à son Richard III une envolée en suspension aérienne d’une incroyable justesse. Au cours du spectacle, le personnage shakespearien, somme de potentialités opposées, du monstrueux à la régression, aborde les délires du roi en automate de foire, en chute libre, en fantôme ou bien paré d’une armure en porcelaine fantasmagorique, dont il ne lui reste que la moitié. Richard III – Loyaulté me lie, créé en janvier 2016 au CDN du Limousin, montre un homme enfantin et éperdu qui se fantasme en séducteur, gangster, scélérat ou autre démagogue. Dans un décor de fête foraine, ce n’est pas Richard mais le devenir-Richard (si ce n’est un vouloir-devenir) qui est ici mis en exergue. Nous pourrions être au cirque mais tout aussi bien en “institution” : enfermé, défié, malmené ou choyé par une mère-amante-Auguste (Élodie Bordas), Lambert-Wild bascule dans un monde instable et absurde, où sa seule accompagnatrice incarne successivement tous les autres personnages de la tragédie. Le processus doit beaucoup à Brecht et la vision du personnage au moins autant à Jarry. Est-ce un hasard si Stéphane Blanquet, graphiste-plasticien et scénographe, autrement dit “scéno-graphiste”, se réjouit déjà du motif de sa prochaine collaboration avec Lambert-Wild ? Ce sera Ubu Roi.

 

Du même auteur

Dans la même catégorie

Folia
Scénographie

Folia : L’énergie des rencontres

Enthousiaste, dans sa définition première qui veut dire le “transport divin” ou “inspiré par les dieux”, voici le sentiment que nous procure le spectacle Folia

Lire l'article