L’Association Réditec (Association professionnelle des responsables techniques du spectacle vivant) organise tous les deux ans des Rencontres professionnelles. Le 18 septembre dernier, près d’une centaine de professionnels, de représentants d’organismes professionnels, d’élus, … venus de toute la France, se sont retrouvés à Clermont-Ferrand autour du thème :

“Les techniciens du spectacle vivant et de l’événementiel dans la Fonction publique. Le point de vue des responsables techniques”.

Le programme

Les techniciens du spectacle vivant et de l’événementiel : des problématiques multiples

On le sait, les techniciens du spectacle vivant doivent faire face à des problématiques très spécifiques, cadres d’emplois et situations économiques divers et précaires, difficultés de reconversion, pénibilité au travail, formation et transmission des savoirs peu structurées, évolutions technologiques rapides, employeurs de grande diversité et fragilité.

Le cadre particulier de la Fonction publique

L’exercice de ces métiers et de ces emplois dans le cadre spécifique de la Fonction publique pose un certain nombre de questions particulières par rapport à l’évolution des métiers : compétences, carrières, formation, recrutement, gestion des ressources humaines, complexité des modes de gestion, relations entre partenaires publics et privés, … “Les métiers des techniciens du spectacle vivant restent à ce jour mal identifiés dans la plupart des nomenclatures administratives et des référentiels : ils manquent de visibilité et leurs spécificités sont peu prises en compte.

Au regard de leur émergence toujours en évolution, ces métiers techniques spécifiques ont fait “irruption” dans le champ de compétences des collectivités, rythmé à la fois par le développement culturel continu et les réformes successives des compétences territoriales.

Sont également complexes les coopérations et les cogestions entre les services publics et les opérateurs privés. Un sondage interne et indicatif de Réditec nous montre l’importance de la question : environ 86 % des réponses des cadres techniques montrent qu’ils exercent leur activité directement dans la Fonction publique ou de façon structurellement rapprochée avec cette dernière.

Il s’agit donc d’identifier les problématiques pour une meilleure compréhension et visibilité de ces métiers et des compétences associées par l’ensemble des employeurs et les administrations gestionnaires, pour l’évolution des formations et filières de métiers, pour l’harmonisation des référentiels, une meilleure intégration et évolution dans la Fonction publique, et la sécurisation des parcours. Pour cela, il s’agit donc de réunir les acteurs concernés de la Fonction publique et les acteurs privés du secteur, de partager les enjeux et de définir un socle de connaissances communes, d‘envisager les améliorations possibles et imaginer les chantiers prioritaires.

Les échos des Rencontres

Afin d’accueillir les participants venant de toute la France pour cette journée du vendredi 18 septembre, la Ville de Clermont-Ferrand et Réditec ont souhaité mettre en place un pré-accueil à l’Opéra Théâtre de Clermont-Ferrand dès le jeudi 17 en fin d’après-midi pour une visite patrimoniale et technique avec un buffet de bienvenue. La convivialité était donc au rendez-vous.

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’AS N°204 disponible gratuitement au format PDF ici

Du même auteur

Dans la même catégorie

Archives de l’AS

Revue AS – N°238 Août 2021

  Sommaire En couverture Trame support destinée au plancher niveau bas – Photo © Christophe Raynaud de Lage Actualité et réalisations Actualité et réalisations• Note

Lire l'article