Le projet initial visait deux attendus majeurs a priori incompatibles : compacité et simultanéité. La prouesse acoustique est évidente, on est au paradis des musiciens. Rien ne transpire vu de l’extérieur à tel point qu’il est impossible de soupçonner un tel niveau d’équipements. L’enveloppe budgétaire se devait d’être contenue mais les priorités ont été maintenues en faveur du pôle d’enseignement et du pôle de création MAO.

En préambule

La scène avec le rendort de graves et son emplacement sous la scène, l'escalier escamotable d'accès à la scène (La Cordonnerie) - Photo © Patrice Morel

La scène avec le rendort de graves et son emplacement sous la scène, l’escalier escamotable d’accès à la scène (La Cordonnerie) – Photo © Patrice Morel

Certaines préconisations ont dû être mises en suspens. On peut citer, à titre d’exemple, l’auditorium qui a perdu cinq équipes motorisées et devra attendre son futur système de diffusion sonore, le traitement acoustique des deux espaces scéniques ramené à des techniques plus classiques, l’investissement prévu en projecteurs à LEDs et automatisés qui a dû être reporté, … C’est la justesse et la recherche des équilibres qui retiennent l’attention. Bien que l’équipe soit en majorité alternante, chacun s’essaye, optimise, s’approprie l’outil par la réflexion. Deux points remarquables seront plus particulièrement développés : la prouesse acoustique et les réseaux audionumériques aux services de la création.

Une vue d’ensemble

Postes de régies en salle (La Cordonnerie) - Photo © Patrice Morel

Postes de régies en salle (La Cordonnerie) – Photo © Patrice Morel

Les pôles sont interconnectés entre eux, soit par le biais du réseau informatique bâtiment, soit par le réseau audionumérique EtherSound, soit les deux. L’Auditorium, la Cordonnerie et le Pôle de création sont regroupés sous la forme d’un hub général constitué d’un anneau EtherSound réunissant trois interfaces AuviTran AVM500-ES. Si une panne intervient sur le réseau général, l’enregistrement en sera affecté mais les salles de diffusion garderont leur autonomie.

Une surface de 100 m² a vu sa destination modifiée en cours de projet proposant une salle de répétition qui pourrait, après quelques aménagements (rideaux, petites lisses pour projecteurs, fixation des enceintes), accueillir de petites formations en résidence. Une nouvelle utilisation qu’il a bien fallu dissocier des activités périphériques. La cour de service prévoit l’accueil d’un bus de tournée. Un axe fédérateur permet d’alimenter les deux espaces scéniques principaux en passant successivement par un petit garage fermé, une aire de manutention et de stockage. Sa capacité étant limitée, les équipes devront rapidement ventiler le matériel et le backline dans les différents espaces. L’accès à la scène de la Cordonnerie s’opère en ligne droite depuis la cour de service et croise le dégagement arrière-scène qui est volontairement interrompu pendant ces phases d’approvisionnement.

 

Du même auteur

Réflecteurs
Équipement technique

Graphique et modulaire

Le Théâtre du Maillon se compose, entre autres, de deux espaces de diffusion, d’un espace de convivialité, d’une zone logistique et d’une cour de livraison.

Lire l'article

Dans la même catégorie

Archives de l’AS

Revue AS – N°238 Août 2021

  Sommaire En couverture Trame support destinée au plancher niveau bas – Photo © Christophe Raynaud de Lage Actualité et réalisations Actualité et réalisations• Note

Lire l'article