Romans-sur-Isère, porte de la Drôme des collines, à peine plus de 30 000 âmes. Et l’idée géniale d’associer dans un même abri un conservatoire de musique et une SMAC. Une première en France où l’on sait comme la ligne de partage entre les musiques savantes et les musiques actuelles est loin d’être ténue. Sans un esprit fin et généreux pétri de bonne volonté, cela ne serait jamais arrivé. Amar Soualmi n’est pas homme à se mettre en avant. Ce qu’il aime, c’est ce qu’il fait. Et depuis une belle poignée d’année (la première réflexion s’amorce en 2001), il travaille avec Jean-Paul Pau à façonner la carcasse d’un lieu pour le moins nouveau. À sa passion pour les musiques (en particulier les musiques traditionnelles), il adjoint la pensée concrète de l’enseignement agrégé avec la diffusion. Et l’idée fait son chemin. Au départ, la Cordonnerie émerge de l’association de l’École nationale de musique et de la MJC Monnaie avec pour mission l’ouverture aux esthétiques musicales les plus diverses. Au final, pousse une bâtisse qui abrite un conservatoire de musique et une SMAC bien nommée Cité de la Musique. Et Soualmi, actuel directeur de la Cordonnerie, intelligent et modeste, n’est pas pour rien dans cette affaire. Visite et décryptage en sa compagnie.

Vue d'ensemble de la Cordonnerie - Photo © Studio Erick Saillet

Vue d’ensemble de la Cordonnerie – Photo © Studio Erick Saillet

 

Du même auteur

Architecture

Namur, un Delta en majesté

Architecture et philosophie. La réhabilitation du Delta, Maison de la Culture de la Province de Namur, témoigne d’une évolution saisissante portée par la pensée du

Lire l'article

Dans la même catégorie

Archives de l’AS

Revue AS – N°238 Août 2021

  Sommaire En couverture Trame support destinée au plancher niveau bas – Photo © Christophe Raynaud de Lage Actualité et réalisations Actualité et réalisations• Note

Lire l'article