A07-10Tout un symbole pour ce générateur électrodynamique. Les voyants de tension scintillent et ne sont pas près de s’éteindre. Analyseur en main, le signal est parfaitement en phase avec sa destination. L’invitation au concert est cardinale. Les trois plates-formes d’expression scénique DJ V-Jing du balcon bar salle font face à la scène et dominent le dancefloor. L’espace scénique, intégré à la salle, est refermé dans sa partie supérieure par un trampoline géant et, sans cadre défini ; il bascule d’une configuration à une autre. Les différentes ambiances se fondent et se divisent par des mouvements des tentures légères avec un astucieux mélange de transparences qui agit comme un révélateur des flux d’images projetées. La densité et la souplesse des réseaux irriguent généreusement des espaces sans concession. Dotée d’un très haut niveau d’équipement, cette réalisation se taille la part belle dans la sphère Électro hexagonale.

À première vue

A07-12Le dispositif scénographique, servant parfaitement l’objectif, propose un espace scénique raccordé à la salle par une dalle béton à forte masse, elle-même scindée par son joint de coupure. Au centre du tripode, la fosse, décaissée à 1 m de profondeur, dessine le nez-de-scène et sépare le bloc scène du bloc salle. Ce format offre de nombreux atouts : les régies se glissent en fond-de-fosse, la déperdition visuelle pour le public placé derrière est négligeable. L’usage de barrières de sécurité ne s’impose pas en avant-scène. La scène aux formes galbées propose une ouverture de 16 m en avant-scène (sans cadre défini) pour 13,20 m au lointain. L’utilisateur devra être en mesure d’accepter, par principe, que le matériel placé au nez-de-scène soit en partie à la vue du public. Les découvertes situées plus en arrière seront efficacement protégées par les pendillons montés sur potences rotatives (réglage à l’allemande ou à l’italienne). Un rideau d’arrière-scène (monté sur patience à commande manuelle) placé à l’avant de la passerelle, referme la boîte noire tout en apportant une dose de variabilité acoustique.

Les régies sont placées côte à côte à moins de 10 m du nez-de-scène sur des praticables réglables en hauteur. La position d’écoute est très favorable aux régisseurs son qui perçoivent simultanément le champ sonore direct peu réverbéré et le son direct de scène. Les emplacements des régies restent en place, quelque soit la configuration.

 

La suite de cet article dans le N°199 de l’Actualité de la Scénographie > Acheter ce numéro

Du même auteur

Réflecteurs
Équipement technique

Graphique et modulaire

Le Théâtre du Maillon se compose, entre autres, de deux espaces de diffusion, d’un espace de convivialité, d’une zone logistique et d’une cour de livraison.

Lire l'article

Dans la même catégorie

Archives de l’AS

Revue AS – N°238 Août 2021

  Sommaire En couverture Trame support destinée au plancher niveau bas – Photo © Christophe Raynaud de Lage Actualité et réalisations Actualité et réalisations• Note

Lire l'article