Dominic Huber, scénographe : La dramaturgie du spectateur

Dominic Huber est un des scénographes les plus inventifs d’aujourd’hui. Il réinterroge la création scénographique dans une approche théâtrale singulière. Si aujourd’hui l’immersion est considérée comme une nouveauté, voilà plus de quinze ans que Dominic Huber expérimente la mise en scène du public et une relation différente au plateau, à l’espace et à l’acte théâtral. En savoir plus surDominic Huber, scénographe : La dramaturgie du spectateur[…]

Dentelle, lianes et illusions. Troubles sensuels : la scénographe Nadia Lauro

Plasticienne et scénographe, Nadia Lauro conçoit des espaces fictionnels qui créent des liens émotionnels intenses avec le spectateur. Elle sonde les potentialités sensorielles des matériaux et les états générés par les couleurs. Travaillant souvent avec des chorégraphes, elle donne à ses scénographies des rôles de partenaires véritables. Elle vient de créer White Dog avec la chorégraphe En savoir plus surDentelle, lianes et illusions. Troubles sensuels : la scénographe Nadia Lauro[…]

L’exception ne confirme pas la règle : Phia Ménard performe Maison Mère

Si les pavés avaient une mémoire, ils pourraient nous raconter bien des histoires. Par exemple celle de Steven Cohen se faisant suspendre dans Chandelier ou encore les glissades la tête la première sur le toboggan de Grande de Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons. Dans la grande cour des Subsistances, des formes issues d’horizons très différents se sont En savoir plus surL’exception ne confirme pas la règle : Phia Ménard performe <em>Maison Mère</em>[…]

La Maison de thé de Lao She : La roue de l’Histoire

Le Festival d’Avignon a invité pour la première fois dans la programmation IN une pièce chinoise, La Maison de thé. Le spectacle répond à la thématique du Festival d’Avignon, “Odyssée”, par le voyage en bateau de six tonnes de métal pendant quarante jours afin de construire une scénographie monumentale sur la scène de l’Opéra Confluence En savoir plus sur<em>La Maison de thé</em> de Lao She : La roue de l’Histoire[…]

Invisibles Cities : Superproduction vivifiante

Léo Warner, fondateur de 59 Productions, réalise sur scène une adaptation du roman Les Villes invisibles (Le città invisibili) publié en 1972 par Italo Calvino. Le livre a passionné, mais la façon dont il est adapté ici au Festival international de Manchester nous donne l’impression de vivre un moment démesuré. 59 Productions est une entreprise devenue En savoir plus sur<em>Invisibles Cities</em> : Superproduction vivifiante[…]

La Quadriennale de Prague : Scénographie et architecture théâtrale

La Quadriennale de Prague a fêté ses cinquante ans. Cette manifestation internationale dédiée à la scénographie et à l’architecture théâtrale réunit tous les quatre ans professionnels et étudiants du monde entier. C’est l’occasion pour chaque pays de se représenter à travers sa vision de la scénographie. Cette année, du 6 au 16 juin, la France, En savoir plus surLa Quadriennale de Prague : Scénographie et architecture théâtrale[…]

Suspendre la voûte céleste – une maison de Christian Rizzo : un geste inédit

Christian Rizzo, plasticien et chorégraphe, directeur du CCN de Montpellier, signe, avec la scénographe et éclairagiste Caty Olive, une sculpture lumineuse qui surplombe le plateau dans une maison, pièce de danse à la chorégraphie double car en renvoi permanent entre les danseurs au sol et la coupole animée, suspendue au-dessus du plateau. Christian Rizzo est En savoir plus surSuspendre la voûte céleste – <em>une maison</em> de Christian Rizzo : un geste inédit[…]

JR de FC Bergman : Un chaos si bien organisé

L’espace de La Grande Halle de La Villette est propice à des spectacles inhabituels ou hors normes. Effectivement, où pouvait-on implanter une tour de quatre étages dans une configuration quadri-frontale pour la dernière création de la compagnie flamande FC Bergman ? Cette dernière cultive un langage théâtral personnel où la scénographie, souvent ambitieuse, en fait partie intégrante. En savoir plus sur<em>JR</em> de FC Bergman : Un chaos si bien organisé[…]

Marine Brosse : La scénographie du détail

Marine Brosse a su très tôt qu’elle voulait faire de la scénographie puisqu’elle avait abordé un enseignement sur le théâtre et la scénographie dans son lycée d’art en Bretagne. Elle commença par un BTS Design d’espace à Olivier de Serres, où la formation très structurée l’a aidée dans l’organisation de son travail, puis elle a En savoir plus surMarine Brosse : La scénographie du détail[…]

Arctique : Ce qui est vu et ce qui est montré

Après Tristesses qui se déroulait dans un village confronté à la montée de l’extrême droite, Anne-Cécile Vandalem aborde dans la pièce Arctique le réchauffement climatique et ses conséquences au Groenland. La pièce est un huit-clos qui se déroule comme un thriller politique et géopolitique. Dans une scénographie à multiples facettes qui oscille entre abstraction et le besoin du En savoir plus sur<em>Arctique</em> : Ce qui est vu et ce qui est montré[…]

Cerise Guyon : La scénographie à plusieurs échelles

Au début, Cerise Guyon désirait devenir styliste. Après un Bac d’arts appliqués, elle tenta une école de costumes mais commença des études de sociologie puis deux années d’architecture en BTS de design d’espace à Olivier de Serres et une année en études théâtrales à Paris 3 où elle a acquis une base littéraire théâtrale. Son En savoir plus surCerise Guyon : La scénographie à plusieurs échelles[…]

Les araignées architectes : Tomás Saraceno au Palais de Tokyo

ON AIR, l’exposition arachnéo-galactique du plasticien argentin installé à Berlin, a confirmé l’ascension d’un artiste travaillant à l’intersection de l’installation, des arts plastiques, de l’architecture, des sciences sociales et spatiales, de l’écologie et bien sûr, de la biologie. Car l’œuvre de Saraceno – du moins son volet architectural et sonore – découle du travail de bâtisseur des En savoir plus surLes araignées architectes : Tomás Saraceno au Palais de Tokyo[…]