La Maison de thé de Lao She : La roue de l’Histoire

Le Festival d’Avignon a invité pour la première fois dans la programmation IN une pièce chinoise, La Maison de thé. Le spectacle répond à la thématique du Festival d’Avignon, “Odyssée”, par le voyage en bateau de six tonnes de métal pendant quarante jours afin de construire une scénographie monumentale sur la scène de l’Opéra Confluence En savoir plus sur<em>La Maison de thé</em> de Lao She : La roue de l’Histoire[…]

Thyeste, la violence sourde

La violence était présente en Avignon lors de ce festival. Une violence sourde, perfide et silencieuse à l’image de la pluie de cendre dans De Dingen die Voorbijgaan (Les choses qui passent), mise en scène par Ivo van Hove ou les papillons noirs qui envahissent le public dans la Cour d’Honneur lors de Thyeste. C’est En savoir plus sur<em>Thyeste</em>, la violence sourde[…]

Les choses qui passent : Lumières glaciales sur une tragédie venue du nord

Pour son passage devenu rituel en Avignon, Ivo van Hove a choisi de présenter une adaptation d’un texte de Louis Couperus, figure majeure de la littérature néerlandaise du début du XXe siècle. Le cadre est magnifique, en plein air, dans la cour du lycée Saint-Joseph, et la plongée dans la thématique n’en est que plus glaçante. Au En savoir plus sur<em>Les choses qui passent</em> : Lumières glaciales sur une tragédie venue du nord[…]

Saigon au Festival d’Avignon

Deux dates, 1956 et 1996, deux villes, Paris et Saigon mais toujours un même lieu, le restaurant vietnamien. Quarante ans séparent ces deux dates, une génération. 1956, les Français ont dû quitter Saigon. 1996, les États-Unis ont levé l’embargo sur le Vietnam et de nombreux Vietnamiens y retournent pour la première fois depuis leur exil. En savoir plus sur<em>Saigon</em> au Festival d’Avignon[…]

Grensgeval (Borderline) – Diederik De Cock, créateur son expérimental

Avec Grensgeval (Borderline), spectacle pluridisciplinaire co-signé par Guy Cassiers et la chorégraphe Maud Le Pladec, le Festival d’Avignon nous propose une fois de plus une forme de théâtre innovante dans un lieu décalé dont le caractère et l’architecture spectaculaire rentrent étrangement en résonance avec cette œuvre fascinante. Ici le parc des expositions d’Avignon, avec ses En savoir plus sur<em>Grensgeval (Borderline)</em> – Diederik De Cock, créateur son expérimental[…]

Frank Castorf en Avignon : Lumières et vidéo du Roman de Monsieur de Molière

Frank Castorf présente en Avignon sa dernière création en tant que directeur de la Volksbühne à Berlin (Théâtre du peuple) autour de deux œuvres de l’auteur russe Mikhaïl Boulgakov, La Cabale des dévots et Le Roman de Monsieur de Molière. Un spectacle qui analyse les rapports compliqués entre l’art et le pouvoir, l’un ayant besoin En savoir plus surFrank Castorf en Avignon : Lumières et vidéo du <em>Roman de Monsieur de Molière</em>[…]

Les Damnés à la Cour d’Honneur – Ivo van Hove

La programmation de la 70e édition du Festival d’Avignon était engagée et réflexive, miroir des interrogations présentes. Les Damnés, d’après le scénario de Luciano Visconti, a été présenté dans la Cour d’honneur du Palais des Papes avec la troupe de la Comédie-Française, après vingt-trois ans d’absence. Si le film de Visconti était théâtralisé et baroque, En savoir plus sur<em>Les Damnés</em> à la Cour d’Honneur – Ivo van Hove[…]

Travelling sur les Tristesses !

Créé à Liège, le spectacle Tristesses, écrit et mis en scène par Anne-Cécile Vandalem, était repris cette année dans le In d’Avignon au gymnase Aubanel. Une très belle réalisation pour un spectacle ambitieux, à la croisée des genres, mêlant le polar et la satire politique, le théâtre et le cinéma. La scène est une grande En savoir plus sur<em>Travelling</em> sur les Tristesses ![…]

Création son au Festival d’Avignon : Un dragon dans la Carrière de Boulbon

Quoi de mieux que la carrière Boulbon, ce lieu mythique du Festival d’Avignon découvert spécialement pour le Mahabharata de Peter Brook, avec ses allures de canyon sous la voûte étoilée, pour ce Karamazov de Jean Bellorini. Il prend ici la forme d’un western à la russe avec cette grande maison, cette datcha posée au centre En savoir plus surCréation son au Festival d’Avignon : Un dragon dans la Carrière de Boulbon[…]

Richard III : éclairer l’obscur

Thomas Ostermeier a créé Richard III à Berlin, à la Schaubühne, qu’il dirige depuis 1999. Première reprise, pour le Festival d’Avignon, de ce spectacle au décor imposant, avec une importante adaptation scénographique et des lumières. Les lumières nous plongent dans l’univers blafard de l’antre de Richard III, tour à tour arène attisant sa mégalomanie barbare En savoir plus surRichard III : éclairer l’obscur[…]

Richard III de Thomas Ostermeier : intimité et ampleur du son

Dans la perspective de vous faire découvrir l’un des lieux du Festival d’Avignon déjà traité dans l’article de Jean Chollet, je vous propose de traiter la partie sonore de ce spectacle exubérant qu’est Richard III de Thomas Ostermeier, metteur en scène déjà présent dans la Cour d’Honneur en 2008 avec un Hamlet jubilatoire qui devait En savoir plus surRichard III de Thomas Ostermeier : intimité et ampleur du son[…]

Richard III, notre contemporain dans l’espace

Publiée pour la première fois en 1591 ou 1592, la tragédie du roi Richard III entre dans le cadre des chroniques historiques qui ont inspiré Shakespeare, avec en guise de titres des noms de rois. Elle constitue le dernier volet d’une tétralogie composée des trois parties de Henry VI, en évoquant librement la guerre des En savoir plus surRichard III, notre contemporain dans l’espace[…]