Aurillac, Xe : Quand on ne compte plus, c’est qu’on aime

On a dû lui poser cette question un milliard de fois. Pourquoi Xe. Il répond sans ciller, le X était plutôt déclinable. Une année X, un peu sexuelle. Une année X, inconnue, on ne compte plus après… Et quand on ne compte plus, c’est qu’on aime. Cette Xe était la dernière pour Jean-Marie Songy. Il En savoir plus surAurillac, Xe : Quand on ne compte plus, c’est qu’on aime[…]

Aurillac, édition 69

De 32 (bis) à 69 sans détours. Une édition 69 pour : “Faire l’amour, pas la guerre !”. Dix-sept compagnies dans le In (pré) occupées par la question du corps chantant, dansant, malmené, travesti, costumé, … Bref, quelle place laissée au corps dans la création artistique… Le sujet, pas nouveau, n’est cependant jamais trop fouillé. On ne En savoir plus surAurillac, édition 69[…]

Aurillac – Trente (bis) sous le soleil

Aurillac a trente ans. Enfin, trente ans (bis) si on compte les piquets et pas les intervalles ! Trente ans que le père fondateur, feu Michel Crespin, concepteur, scénographe, metteur en scène, a fait de la ville son laboratoire de scénographie urbaine. Sa pensée : envisager la ville comme champ poétique et politique de l’interdisciplinarité. Son ambition : En savoir plus surAurillac – Trente (bis) sous le soleil[…]

Festival d’Aurillac 2015 : Jeux de rue très engageants autour des lois de la gravité

Deux spectacles nocturnes auront particulièrement retenu l’attention cette année dans la programmation officielle du Festival international de rue d’Aurillac qui a fêté son trentième anniversaire et vu sa fréquentation comme son nombre de spectacles s’accroître encore. Nous avons choisi d’évoquer ces deux expressions artistiques emblématiques du croisement des arts de la rue qui pratiquent ce En savoir plus surFestival d’Aurillac 2015 : Jeux de rue très engageants autour des lois de la gravité[…]

Aurillac 2014 : Perturbations résistantes avec menaces d’éclaircies !

Bientôt trentenaire, le Festival international de théâtre de rue d’Aurillac a vécu cette année une édition curieusement contrastée, marquée d’une croix blanche, arborée partout dans la rue en signe de vigilance combative. Tel le personnage fétiche de l’affiche, en vol les bras écartés sur fond de ciel doré, le spectateur pouvait s’interroger sur ses propres En savoir plus surAurillac 2014 : Perturbations résistantes avec menaces d’éclaircies ![…]

DÉCÈS DE MICHEL CRESPIN

Michel Crespin, né le 18 octobre 1940 à Paris, s’est éteint dans la nuit du 7 au 8 septembre 2014. Il fonda, en 1982, à Marne-la-Vallée, le Centre National de Création des Arts de la Rue “Lieux Publics” qu’il déplacera ensuite à Marseille en 1989. Il fut également le créateur, en 1986, du Festival d’Aurillac, En savoir plus surDÉCÈS DE MICHEL CRESPIN[…]

Festival d’Aurillac : espace urbain en turbulences saisonnières

Foncièrement inapte à toute institutionnalisation, pour sa vingt huitième édition, le Festival international de théâtre de rue d’Aurillac a su renouveler l’enchantement d’une métamorphose totale de l’espace urbain par le spectacle.  En testant obstinément de nouvelles formes, la surprise et l’innovation n’ont, encore une fois, pas fait défaut. Porté par une dynamique artistique réfléchie, ce En savoir plus surFestival d’Aurillac : espace urbain en turbulences saisonnières[…]

Aurillac 2012 : édition spéciale ou édition de plus ?

[singlepic id=992 w=500 float=left]Vingt-sept ans après sa création, et en plein cœur d’une crise économique menaçante pour la création, le Festival international du théâtre de rue d’Aurillac avait-t-il encore quelque chose de nouveau à offrir cette année ? Les festivaliers, globalement toujours aussi nombreux et fidèles, avaient-ils à s’offrir une édition de plus ou une édition En savoir plus surAurillac 2012 : édition spéciale ou édition de plus ?[…]

Aurillac 2011 – Le théâtre dans tous ses éclats, une “arme de construction massive”

[singlepic id=661 w=250 float=left]Pour sa 26e édition, le Festival international de théâtre de rue d’Aurillac a connu une affluence record, deux jours de températures caniculaires, deux heures d’alerte rouge en raison d’une menace d’orage violent et surtout une qualité de programmation qui soutient et renforce encore sa réputation incontestable. Morceaux choisis où se dessinent nettement En savoir plus surAurillac 2011 – Le théâtre dans tous ses éclats, une “arme de construction massive”[…]