Les tragédiennes de l’Opéra

[singlepic id=667 w=250 float=left]Qui se souvient de Sybil Sanderson, Rose Caron, Lucienne Breval, Mary Garden, Emma Calvé, Fanny Heldy, Géraldine Farrar, Germaine Lubin, … À travers photographies, bijoux, maquettes de costumes, et autres documents sonores et audiovisuels, l’Opéra Garnier leur rend hommage dans les murs du Palais Garnier. D’un siècle à l’autre (1875-1939), l’histoire du En savoir plus surLes tragédiennes de l’Opéra[…]

Le Théâtre national de la Colline : Le développement durable

Suite à l’article que nous avons consacré dans notre dernier numéro à l’expérience exemplaire de l’Opéra de Lyon, nous avons cette fois-ci souhaité voir comment un grand établissement de création, placé directement sous la tutelle du ministère de la Culture peut appréhender la notion de développement durable. Ainsi, nous avons choisi de rencontrer une partie En savoir plus surLe Théâtre national de la Colline : Le développement durable[…]

Lotte Reiniger, la maîtresse des ombres, une dentellière de l’image

[singlepic id=666 w=250 float=left]Du 11 juin et jusqu’au 3 octobre, le Musée des Tapisseries d’Aix-en Provence rend un hommage mérité à celle qui fut la pionnière du cinéma d’animation, une grande passionnée et servante de l’opéra. Disparue en 1981, cette allemande de naissance voit son œuvre honorée via une exposition fruit du jumelage entre Tübingen En savoir plus surLotte Reiniger, la maîtresse des ombres, une dentellière de l’image[…]

Marciac : l’Astrada, silencieuse et discrète

[singlepic id=665 w=250 float=left]Souvenez-vous, été 2010, Jazz in Marciac. Rien ou presque n’avait transpiré lors de notre passage, mais la construction était déjà bien avancée. Ce projet, discret, le restera jusqu’à sa phase inaugurale. Cet été 2011, pour son plus grand bonheur, le public a pu découvrir la nouvelle salle. Les premiers commentaires font état En savoir plus surMarciac : l’Astrada, silencieuse et discrète[…]

KLAP, d’une élémentaire simplicité

[singlepic id=664 w=300 float=left]Marseille 2013 approche. La ville ne pouvait se suffire de son ballet. Fondé en 1972 par Roland Petit, les Ballets de Marseille sont devenus officiellement Centre chorégraphique national en 1984. Depuis cette création, la métropole ne s’était plus réellement inquiétée de l’art chorégraphique. Michel Kéléménis, danseur chez Bagouet, fonde sa propre compagnie En savoir plus surKLAP, d’une élémentaire simplicité[…]

La Fabrique fait son stéréo – Avant l’inauguration, une approche de l’acoustique

[singlepic id=664 w=300 float=left]Du gros son entre les oreilles ! Qu’ils sont patients ces nantais… cantonnés dans des préfabriqués en phase de liquéfaction ou dans un ancien cinéma proche de l’arrêt ventilatoire. Tels des parachutistes subissant les aléas climatiques depuis leur décollage, ils attendent le saut ultime sans trop de certitudes. Et là, brusquement, un En savoir plus surLa Fabrique fait son stéréo – Avant l’inauguration, une approche de l’acoustique[…]

Sous le ciel de Nantes

[singlepic id=663 h=300 float=left]Nantes affiche, depuis quelques années, une politique culturelle exemplaire : le lieu unique, La Folle Journée, Estuaire 2007, 2009, 2012, Les Machines de l’Île, … On se souvient de l’esprit des Allumées —festival de la création artistique dans les grandes métropoles européennes avant la fin du siècle— avec Tramuntana Tremens imaginé par En savoir plus surSous le ciel de Nantes[…]

La mémoire en 26 couleurs

[singlepic id=662 w=250 float=left]L’espace culturel les 26 Couleurs Depuis une trentaine d’années, un nouvel intérêt pour les friches industrielles a rapproché la notion de la reconversion des sites industriels à la notion du patrimoine. La recherche d’identité mais aussi l’évolution économique dans des périodes de crises poussent à la réutilisation de ces espaces. Nous assistons En savoir plus surLa mémoire en 26 couleurs[…]

Aurillac 2011 – Le théâtre dans tous ses éclats, une “arme de construction massive”

[singlepic id=661 w=250 float=left]Pour sa 26e édition, le Festival international de théâtre de rue d’Aurillac a connu une affluence record, deux jours de températures caniculaires, deux heures d’alerte rouge en raison d’une menace d’orage violent et surtout une qualité de programmation qui soutient et renforce encore sa réputation incontestable. Morceaux choisis où se dessinent nettement En savoir plus surAurillac 2011 – Le théâtre dans tous ses éclats, une “arme de construction massive”[…]

All Night Jazz à Vienne 2011

[singlepic id=660 w=250 float=left]Poursuivons notre tour des festivals de jazz. En 2010, nous vous avions proposé un générique Jazz à quatre temps avec Jazz à Juan, Radio France Montpellier, Jazz in Marciac et Jazz à la Villette. Les JTSE 2011, à l’occasion d’une table ronde, devront nous permettre de partager ensemble ce retour d’expérience. En En savoir plus surAll Night Jazz à Vienne 2011[…]

Le Suicidé revit dans la Carrière

[singlepic id=659 w=300 float=left]À une quinzaine de kilomètres au sud-est de la Cité des Papes, la Carrière de Boulbon accueille depuis 1985 des créations du Festival d’Avignon. Ce site naturel s’est imposé par ses caractéristiques et son environnement comme un lieu de référence, à travers une diversité de formes artistiques représentées au fil des années. En savoir plus surLe Suicidé revit dans la Carrière[…]

Sang & Roses – Le Chant de Jeanne et Gilles

[singlepic id=658 w=250 float=left]Guy Cassiers, directeur au Toneelhuis d’Anvers, est de retour au Festival d’Avignon avec un spectacle créé spécialement pour la Cour d’Honneur du Palais des Papes. Continuant de s’interroger sur les relations entre pouvoir et politique en Europe, il a choisi cette fois deux figures historiques du XVe siècle : Jeanne d’Arc et Gilles En savoir plus surSang & Roses – Le Chant de Jeanne et Gilles[…]