Aurillac, Xe : Quand on ne compte plus, c’est qu’on aime

On a dû lui poser cette question un milliard de fois. Pourquoi Xe. Il répond sans ciller, le X était plutôt déclinable. Une année X, un peu sexuelle. Une année X, inconnue, on ne compte plus après… Et quand on ne compte plus, c’est qu’on aime. Cette Xe était la dernière pour Jean-Marie Songy. Il En savoir plus surAurillac, X<sup>e</em> : Quand on ne compte plus, c’est qu’on aime[…]

Aurillac, édition 69

De 32 (bis) à 69 sans détours. Une édition 69 pour : “Faire l’amour, pas la guerre !”. Dix-sept compagnies dans le In (pré) occupées par la question du corps chantant, dansant, malmené, travesti, costumé, … Bref, quelle place laissée au corps dans la création artistique… Le sujet, pas nouveau, n’est cependant jamais trop fouillé. On ne En savoir plus surAurillac, édition 69[…]

La Salamandre et Bilbobasso : Les flammes en un tapis de scène

Le feu et la pyrotechnie connaissent de belles carrières scéniques. Les compagnies spécialisées ont développé une maîtrise étonnante, à la barbe des risques et dans la chaleur des sensations les plus ancestrales. Une technologie de pointe, employée à ciel ouvert, a permis de créer des esthétiques spécifiques, comme dans les spectacles de La Salamandre ou En savoir plus surLa Salamandre et Bilbobasso : Les flammes en un tapis de scène[…]