Marine Brosse : La scénographie du détail

Marine Brosse a su très tôt qu’elle voulait faire de la scénographie puisqu’elle avait abordé un enseignement sur le théâtre et la scénographie dans son lycée d’art en Bretagne. Elle commença par un BTS Design d’espace à Olivier de Serres, où la formation très structurée l’a aidée dans l’organisation de son travail, puis elle a En savoir plus surMarine Brosse : La scénographie du détail[…]

Arctique : Ce qui est vu et ce qui est montré

Après Tristesses qui se déroulait dans un village confronté à la montée de l’extrême droite, Anne-Cécile Vandalem aborde dans la pièce Arctique le réchauffement climatique et ses conséquences au Groenland. La pièce est un huit-clos qui se déroule comme un thriller politique et géopolitique. Dans une scénographie à multiples facettes qui oscille entre abstraction et le besoin du En savoir plus sur<em>Arctique</em> : Ce qui est vu et ce qui est montré[…]

Le Théâtre Marigny

Un pavillon au milieu d’un jardin, au bord des Champs-Élysées, c’est ainsi qu’on pourrait imaginer la naissance du Théâtre Marigny et sa situation actuelle. Un lieu qui rappelle les promenades, les pavillons musicaux, “le théâtre du beau temps” puisqu’il s’appelait les Bouffes d’Été. Le Théâtre Marigny a eu plusieurs vies et à chaque transformation, réhabilitation En savoir plus surLe Théâtre Marigny[…]

Cerise Guyon : La scénographie à plusieurs échelles

Au début, Cerise Guyon désirait devenir styliste. Après un Bac d’arts appliqués, elle tenta une école de costumes mais commença des études de sociologie puis deux années d’architecture en BTS de design d’espace à Olivier de Serres et une année en études théâtrales à Paris 3 où elle a acquis une base littéraire théâtrale. Son En savoir plus surCerise Guyon : La scénographie à plusieurs échelles[…]

Orphée et Eurydice : La mise en abyme du regard

Orphée de Monteverdi annonçait la naissance de l’opéra et le développement du théâtre à l’italienne. Orphée et Eurydice de Gluck, en pleine réforme musicale, fait entrer l’opéra dans la modernité et a été une inspiration pour les créations scéniques. Appia a imaginé une de ses plus belles scénographies, Pina Bausch en fit une chorégraphie bouleversante. Orphée et En savoir plus sur<em>Orphée et Eurydice</em> : La mise en abyme du regard[…]

Une absence très présente : Nachlass, pièces sans personnes

Nachlass en allemand signifie “laisser après”, cela veut dire l’héritage ou la trace qu’on veut laisser après la mort. Parler de la mort dans une société où il faut toujours être actif était un pari osé : un espace clos, une écoute, un temps de réflexion sur notre histoire, celle de quelqu’un qu’on a perdu, de quelqu’un En savoir plus surUne absence très présente : <em>Nachlass, pièces sans personnes</em>[…]

Lever de rideau sur La Scala

Une nouvelle salle de théâtre dans Paris ? Alors que la capitale possède plus de 400 salles ? Oui, mais nous nous réjouissons toujours quand un nouveau théâtre ouvre ses portes et qu’un lieu est réhabilité et aménagé en espace culturel plutôt qu’en commerce ou fast food. Sur le boulevard de Strasbourg, La Scala a eu plusieurs En savoir plus surLever de rideau sur La Scala[…]

Les Démons : Tout part du plateau

Un roman fleuve de Fiodor Dostoïevski de 1 200 pages qui nous plonge dans l’histoire politique et intellectuelle de la Russie du XIXe, un spectacle de 4 h 30 aux Ateliers Berthier qui nous propose une lecture contemporaine soulevant de nombreuses interrogations, c’est le pari audacieux de Sylvain Creuzevault et de sa troupe. Les Démons (librement En savoir plus sur<em>Les Démons</em> : Tout part du plateau[…]

Juliette Minchin : Transgresser les frontières

Après un Baccalauréat scientifique, Juliette Minchin s’est dirigée instinctivement vers des études artistiques. Une année aux Ateliers de Sèvres et elle se présenta aux concours de l’EnsAD et des Beaux-Arts de Paris. Elle commença alors un double cursus de cinq ans. Diplômée de l’EnsAD section scénographie en 2016, elle termine ses études aux Beaux-Arts avec En savoir plus surJuliette Minchin : Transgresser les frontières[…]

L’Espace des Arts : Le spectacle s’ouvre à la ville

L’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône s’impose dans le paysage urbain. Le volume de ses gradins, soutenu par quatre colonnes en encorbellement qui créent une rotonde en surplomb, projette le volume de la salle vers la Ville. Même si l’aspect brutaliste du bâtiment était critiqué par les habitants, ils gardaient tous un lien fort avec le En savoir plus surL’Espace des Arts : Le spectacle s’ouvre à la ville[…]

Angeline Croissant : La jubilation de la création

Nantaise d’origine, le parcours atypique d’Angeline Croissant qui la mena à la scénographie commence aux Beaux-Arts de Rennes, section design d’objet, et pourtant elle avait déjà choisi de faire son stage d’observation en 3edans les ateliers de construction du Grand T avec François Corbal. Pendant ses études, elle travaille comme ouvreuse au TNB, assiste aux En savoir plus surAngeline Croissant : La jubilation de la création[…]

Thyeste, la violence sourde

La violence était présente en Avignon lors de ce festival. Une violence sourde, perfide et silencieuse à l’image de la pluie de cendre dans De Dingen die Voorbijgaan (Les choses qui passent), mise en scène par Ivo van Hove ou les papillons noirs qui envahissent le public dans la Cour d’Honneur lors de Thyeste. C’est En savoir plus sur<em>Thyeste</em>, la violence sourde[…]