Things that pass de Ivo van Hove : Sons pour un requiem

Ce 72e Festival d’Avignon qui se veut être un acteur majeur des questions de société, accueille cette année dans la cour du Lycée Saint-Joseph le deuxième volet de la trilogie consacrée à Louis Couperus, mise en scène par le très prolifique Ivo van Hove. Après The Hidden force et avant Small souls, The Things that Pass nous donne En savoir plus sur<em>Things that pass</em> de Ivo van Hove : Sons pour un requiem[…]

Papillon Noir à la Criée de Marseille : Musique d’outre-tombe

C’est par cette créature étrange que commence le Festival du GMEM à la Criée de Marseille ce 12 mai. Deuxième et vivante collaboration de l’écrivain Yannick Haenel et du metteur en scène Arthur Nauzyciel qui proposent ici une mise en espace irréelle et éthérée, Papillon Noir est un monodrame où la musique de Yann Robin, aux En savoir plus sur<em>Papillon Noir</em> à la Criée de Marseille : Musique d’outre-tombe[…]

Le pôle son du Fresnoy : L’excellence technologique pour mieux apprendre

“Villa Médicis high tech” ou “Bauhaus de l’électronique”, voilà qui vous permet de mieux cerner ce qu’est le Fresnoy. Situé à Tourcoing, ce Studio national des arts contemporains axé sur le numérique est dirigé par Alain Fleisher depuis ses débuts il y a vingt ans. Né de la même utopie qui a envoyé l’homme sur En savoir plus surLe pôle son du Fresnoy : L’excellence technologique pour mieux apprendre[…]

Kein Licht à l’Opéra Comique – L’informatique musicale chez Philippe Manoury

Œuvre de théâtre musical, Kein Licht de Philippe Manoury est issu d’un texte de théâtre d’Elfriede Jelinek écrit en réaction à la catastrophe de Fukushima en 2011 pour souligner l’urgence d’une prise de conscience environnementale mondiale. Avec le metteur en scène Nicolas Stemann, ils se sont saisis de ses mots en toute liberté pour raconter En savoir plus sur<em>Kein Licht</em> à l’Opéra Comique – L’informatique musicale chez Philippe Manoury[…]

DT de ZUP à Genève : Challenge réussi pour la Manufacture sonore

Que signifie ZUP ? Peu importe car ce qui compte c’est comment cela sonne, ce que cela induit pour un spectacle tout en sensations et en énergie, et la performance qu’elle induit tant par la chorégraphie de tous ces artistes et de la scénographie, que par l’architectural jamais vu. C’est la première fois en effet que En savoir plus surDT de <em>ZUP</em> à Genève : Challenge réussi pour la Manufacture sonore[…]

Grensgeval (Borderline) – Diederik De Cock, créateur son expérimental

Avec Grensgeval (Borderline), spectacle pluridisciplinaire co-signé par Guy Cassiers et la chorégraphe Maud Le Pladec, le Festival d’Avignon nous propose une fois de plus une forme de théâtre innovante dans un lieu décalé dont le caractère et l’architecture spectaculaire rentrent étrangement en résonance avec cette œuvre fascinante. Ici le parc des expositions d’Avignon, avec ses En savoir plus sur<em>Grensgeval (Borderline)</em> – Diederik De Cock, créateur son expérimental[…]

Bacchantes – Prélude pour une purge : Orgie sonore au Festival de danse de Montpellier

Pour ce 37e Festival de danse de Montpellier, qui voit défiler les grands noms de la danse contemporaine, Marlene Monteiro Freitas, dont le travail est reconnu depuis une dizaine d’années, nous présente sa dernière pièce créée en avril à Lisbonne où elle a fondé sa compagnie P.O.R.K. : Bacchantes – Prélude pour une purge. C’est une En savoir plus sur<em>Bacchantes – Prélude pour une purge</em> : Orgie sonore au Festival de danse de Montpellier[…]

Flexible Silence de Saburo Teshigawara. Chaillot fait entrer la WFS dans la danse !

C’est plutôt curieux et drôle de vous parler de cet événement dans l’avancée de la sonorisation dans le monde de la danse en s’appuyant sur un spectacle qui porte le nom de Flexible Silence ! C’est une ironie qui ne déplaît pas finalement, comme une forme dialectique qui permet de mieux comprendre toutes les facettes de En savoir plus surFlexible Silence de Saburo Teshigawara. Chaillot fait entrer la WFS dans la danse ![…]

Song Recycle au Festival d’Automne. Entretien avec le compositeur Pierre-Yves Macé

C’est étrange donc c’est beau. C’est la première idée qui m’est venue en tête à l’écoute émerveillée de Song Recyle de Pierre-Yves Macé, œuvre pour piano et bande son jouée à l’espace Pierre Cardin dans le cadre du Festival d’Automne, le Théâtre de la Ville étant en travaux. Pour cette pièce où se mélangent intimement En savoir plus sur<em>Song Recycle</em> au Festival d’Automne. Entretien avec le compositeur Pierre-Yves Macé[…]

Live Stream, Nuit blanche 2016. Un défi pour la Manufacture sonore

Vous connaissez le pont des Arts à Paris, cette passerelle initiée au début du XIXe, située entre l’Institut de France et le Louvre, avec une vue privilégiée sur l’Île Saint-Louis ? C’est un endroit exceptionnel, toujours émouvant à traverser. Il n’y a pas de circulation, ce qui permet d’apprécier d’autant plus la beauté de la Ville En savoir plus sur<em>Live Stream</em>, Nuit blanche 2016. Un défi pour la Manufacture sonore[…]

Création son au Festival d’Avignon : Un dragon dans la Carrière de Boulbon

Quoi de mieux que la carrière Boulbon, ce lieu mythique du Festival d’Avignon découvert spécialement pour le Mahabharata de Peter Brook, avec ses allures de canyon sous la voûte étoilée, pour ce Karamazov de Jean Bellorini. Il prend ici la forme d’un western à la russe avec cette grande maison, cette datcha posée au centre En savoir plus surCréation son au Festival d’Avignon : Un dragon dans la Carrière de Boulbon[…]

The Encounter – Aux Nuits de Fourvière, la magie du binaural

Imaginez qu’un comédien sur scène souffle dans une tête noire de crash test dummy et que vous sentiez son souffle directement dans votre oreille et dans votre cou de façon très réaliste. Imaginez-vous directement projeté dans la chambre de Simon McBurney en plein processus de création, interrompu par sa petite fille qui vient lui parler En savoir plus sur<em>The Encounter</em> – Aux Nuits de Fourvière, la magie du binaural[…]