Une machinerie d’exception à la Philharmonie de Paris

A03-09-vuedudernierrangsurlacanopeeLa Philharmonie de Paris est un concentré de technologie animé par un ambitieux dispositif de machinerie informatisée. Les mouvements synchronisés liés aux actions de la machinerie basse et haute devaient satisfaire pleinement les attendus du marché en termes de variabilité acoustique, de transformation de salle, de sécurité et de mise en œuvre des toutes dernières générations d’équipements. Nous ne disposons pas à ce jour du retour d’expérience du service de direction technique. L’utilisateur se familiarise avec les fonctionnalités de bases, raison pour laquelle cet article se limitera à la présentation d’un ensemble d’outils et de fonctionnalités. La description se limite au grand auditorium.

Nous remercions Guillaume Gauthier (responsable travaux – AMG Féchoz) qui nous a permis d’accéder à une prise en compte globale de la réalisation. 

Préambule

D’un point de vue international, l’attribution d’un lot aussi conséquent à un équipementier français —la société AMG Féchoz— met en exergue l’excellence de l’ensemble de cette branche professionnelle. Ce projet (déjà lieu de référence) valide l’expertise et le savoir-faire des entreprises françaises de machinerie scénique. Le lot comprenait plusieurs sous-catégories et une simple lecture des plans ne suffit pas à comprendre la hiérarchie des installations.

Même si l’ensemble des configurations vous ont été détaillées dans l’article précédent, il est bon d’apporter quelques précisions complémentaires. À l’instar des deux configurations de base, l’équipe de la Philharmonie de Paris a déjà identifié six déclinaisons supplémentaires. La transformation, due en grande partie aux déplacements et aux retournements des équipements de la machinerie basse, est accompagnée par les actions de la machinerie scénique supérieure. D’autres disponibilités sont offertes : un complément de fauteuils réalise un prolongement entre le 1er balcon et le parterre haut, le retrait des six premiers rangs de la tribune des chœurs permet la mise en place d’une extension en fond d’orchestre pour des formations exceptionnellement importantes, l’aménagement d’une régie en salle est prévu sur l’élévateur central du fond de salle, à l’avant du 1er balcon, …

Pour finir, la commande générale de toutes les motorisations est rassemblée dans les armoires de commande AMG Féchoz IAPI. Le pilotage s’opère depuis les quatre pupitres IAPI EasyScène et à partir de la tablette graphique EasyScène pour les rideaux acoustiques. Les liaisons réseaux Ethernet RJ45 sont réalisées en câbles torsadés cuivrés, sauf pour la liaison entre les armoires de la machinerie haute et basse réalisée en fibre optique.

A03-55-couplongi-configjazzmusmonde

 

La suite de cet article dans le N°202 de l’Actualité de la Scénographie > Acheter ce numéro